Le musée martien d'art terrestre
Barbican, Londres (R.U)

06.03 - 18.05.2008
























Précédent Suivant

English


Expositions à venir et en cours

Archives 2008

Le musée martien d'art terrestre, Barbican, Londres

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Traduction du communiqué de presse


L'exposition "Musée Martien d'art terrestre" présente l'art contemporain dans une conception de musée de fiction conçu et dessiné pour des extraterrestres. Cette exposition ambitieuse, ludique et irrévérente transforme la Galerie Barbican en un musée imaginaire, ayant pour mission d'interpréter et de comprendre l'art contemporain. Environ 200 oeuvres - sculptures, mais aussi techniques mixtes, vidéos, photographies, travaux sur papier - sont exposées, réalisées par plus d'une centaine d'artistes reconnus ou émergents, depuis les années 60 jusqu'à maintenant.


Ce projet s’inspire en partie du premier chapitre de l’ouvrage Kant after Duchamp de l’historien de l’art belge Thierry de Duve, dans lequel un anthropologiste imaginaire venu de l’espace décide de faire l’inventaire de tout ce qui est appelé « art » par les humains. Comme les « martiens » n’ont pas de catégorie définie pour l’art dans leur culture, ils classent et interprètent ces objets choisis sans la « connaissance » qui nous vient de l’histoire de l’art. Au lieu de cela, ils voient les œuvres comme des artefacts : des objets destinés à une fonction, réelle ou symbolique.


Le postulat martien ouvre à l’art contemporain de nouvelles interprétations. Il autorise son analyse depuis un point de vue extérieur, de la même manière que les anthropologistes occidentaux ont historiquement interprété les cultures autres avec des yeux étrangers. Analyser l’art contemporain depuis un point de vue extérieur permet de rendre le familier étrange et de transposer la culture traditionnellement dominante euro-américaine dans le domaine de l’ « étranger ». Ce qui suscite également des questions pertinentes sur l’usage et la valeur de l’art contemporain sur notre globe.





Exposition du 6 mars au 18 mai 2008. Barbican Art Gallery, Silk Street - Londres - EC2Y 8DS. Tel.: +44 (0)845 120 7550. Ouverture tous les jours du mardi au samedi de 11h à 20h.









Adoptant une approche pseudo-anthropologique, Martian Museum of Terrestrial Art utilise des taxinomies étendues et des rapprochements étonnants. Installés pour mettre en évidence leur fonction ou leur usage par les hommes, les éléments de l’exposition sont classés selon un répertoire de quatre grandes catégories : parenté et héritage ; magie et croyance ; rituels ; communication.


A l’intérieur de ces grands thèmes, les œuvres sont groupées dans des sous-catégories, comme le culte de l’Ancien, les reliques et esprits, les objets rituels ou les relations culturelles. Ils sont mis en scène sur des socles, dans des vitrines ou sur les murs.


Grâce à des cartels explicatifs et un audio-guide disponible, pouvant être utilisé pour des explications plus poussées sur la compréhension martienne des rôles et propos de l’art contemporain, se révèlent également des quiproquos pleins d’humour sur les objets exposés.

Le « Musée martien » intègre également une salle attribuée aux « objets inclassables ». Il s’agit là des récentes acquisitions par ces extraterrestres, qui n’ont pas encore été analysées, interprétées et classées.

Commissaires de l’exposition : Francesco Manacorda et Lydia Yee. Un catalogue de l’exposition a été publié avec des textes des commissaires ainsi que de Tom McCarthy.